Atelier de propositions d'inscription sur la liste du patrimoine mondial

 

 
Logo AWHF Logo MAE Norvege Drapeau Mali logo EPA
Logo UNESCO Centre 

Patrimoine Mondial

ATELIER : Préparation des propositions d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial

Date : 05 au 16 Octobre 2015

Lieu : Centre Culturel Kôrè de Ségou (Mali)

Organisateur : Ecole du Patrimoine Africain (EPA), Direction Nationale du Patrimoine Culturel du Mali, et le Fonds pour le Patrimoine Mondial Africain (FPMA)

Avec le soutien de : Ministère des Affaires Etrangères de la Norvège, Fonds pour le Patrimoine Mondial Africain, Ministère de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme du Mali et l’UNESCO

Fiche technique

Contexte

Les  Eléphants Zakuma au TchadLe programme« Elaboration des Propositions d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial » a été mis en place par le Fonds pour le patrimoine mondial africain – AWHF lancé le 03 mai 2006 et créé pour assister les Etats africains à améliorer la conservation de leur patrimoine culturel et naturel, conformément aux dispositions de la Convention du patrimoine mondial. Le programme est prévu à la fois pour les pays africains francophones et anglophones. Cet atelier francophone constitue une des phases du programme dans la perspective d’apprêter huit dossiers d’inscription sur huit (08) biens naturels et culturels identifiés dans les pays que sont le Burkina-Faso, le Mali, la Mauritanie et le Tchad.

Suite à l’adoption de la Convention concernant la protection du patrimoine mondial culturel et naturel de l’UNESCO en 1972, plusieurs biens culturels et naturels ont été inscrits sur la Liste du patrimoine mondial afin de bénéficier d’une protection internationale. Malgré les efforts du programme, seulement 89 biens africains sur un total de 1031 sont inscrits cette Liste du patrimoine mondial, soit un taux de 9%. Ceci peut être justifié entre autres, par une absence d’expertise ou d’assistance technique en matière de préparation des propositions d’inscription.

  Objectifs

Vestibules au MaliConsidérant la faible représentation de l’Afrique sur la Liste du patrimoine mondial, le programme a pour objectifs de :

 

 

Cible

11 gestionnaires de biens naturels et culturels en provenance du Burkina-Faso, du Mali, de la Mauritanie et du Tchad.

Résultats attendus 

 

FaLang translation system by Faboba