Accueil Accueil Equipe Activités Territoires Rapport de la mission EPA à Bandjoun

Rapport de la mission EPA à Bandjoun


Grande Case, Bandjoun
                      Maison communautaire

 

Maison communautaire après l'incendie, Bandjoun
           Maison communautaire
(à gauche)
                             après l'incendie

 

A la suite de l’incendie survenu au palais de la Chefferie Bandjoun dans l’ouest du Cameroun, une mission de l’EPA a séjourné sur les lieux du 30 janvier au 9 février 2005.

Les conséquences du sinistre paraissent moins dramatiques que ce que les medias en ont dit. Les collections du musée ont été sauvées en grande partie. Cependant il est à noter que certaines pièces importantes, notamment quelques attributs du pouvoir royal (peaux de panthère, coiffures, textiles cérémoniels) ont brûlé.

Ce qui a surtout été victime des flammes c’est l’imposante " maison communautaire " qui est très importante dans l’imaginaire des Bamileke du Cameroun : c'est le symbole de la chefferie, de la royauté. C’est sans doute pour cela que la charge émotionnelle due au sinistre est énorme et que cette catastrophe est considérée de fait comme un grand deuil dans la communauté.

Selon les avis les plus répandus cet incendie serait criminel, et lié aux différends internes à la chefferie Bandjoun, récemment secouée par des querelles de succession. Il est à noter que quelques semaines avant l’incendie, il y a eu des cas de vol avérés. L’un des malfrats chez qui on aurait retrouvé une partie d’un majestueux poteau volé et maintenant retourné au musée royal serait sous les verrous.

Un rapport détaillé de cette mission sera bientôt disponible à l’EPA.

Nos remerciements à sa Majesté Honoré Djomo, à l’équipe du musée, pour leur accueil, aux collègues camerounais, aux autorités du ministère de la Culture du Cameroun, aux services culturels français et au Bureau UNESCO du Cameroun qui ont soutenu et accompagné cette mission.

Vous êtes ici : Home Accueil Equipe Activités Territoires Rapport de la mission EPA à Bandjoun