Accueil Accueil Equipe Activités Territoires Préparation des propositions d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial

Préparation des propositions d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial

 

Logo AWHF Logo MCFCI
Logo EPA
Logo UNESCO Centre Patrimoine Mondial

ATELIER : Préparation des propositions d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial

Formulaire de Candidature (document Word 409 ko)
Analyse des Lacunes (document Word 377 ko)
Date limite de dépôts des candidatures : 10 janvier 2013

Date : 01 au 12 avril 2013

Lieu : Grand Bassam, Côte d'Ivoire

Organisateur : Ecole du Patrimoine Africain

Partenaires : Ministère de la Culture et de la Francophonie de Côte d'Ivoire, Fonds pour le patrimoine mondial africain, Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO, Union Internationale pour la conservation de la nature

Financement : Gouvernement de la Côte d'Ivoire, Ministère des affaires étrangères de la Norvège

Contexte

Lancé le 03 mai 2006, le Fonds pour le patrimoine mondial africain (AWHF) a été créé pour assister les Etats africains à améliorer la conservation de leur patrimoine culturel et naturel, conformément aux dispositions de la Convention du patrimoine mondial. A ce jour, les biens du continent africain qui sont inscrits sur la Liste du patrimoine mondial constituent seulement 86 sur un total de 962 bien inscrits, soit 9% du total global alors que presque tous les Etats en Afrique ont ratifié la Convention sur le patrimoine mondial. Paradoxalement, 16 sur un total de 38, soit 42% des biens sur la Liste du patrimoine mondial en péril se trouvent sur le continent africain.

En vue de trouver des solutions à cet écart de représentation et de faire augmenter le nombre de biens africains sur la Liste du patrimoine mondial, l’AWHF en relation avec le Centre du patrimoine Mondial de l’UNESCO, l’IUCN, l’ICOMOS et l’ICCROM, a mis en place un programme de formation des professionnels africains sur les dossiers d’inscription de biens au patrimoine mondial.

Le présent cours francophone coordonné par l’EPA vient à la suite du deuxième cours organisé à Pointe Noire au Congo et à Porto-Novo au Bénin en 2010 et 2011. Il fait suite au troisième cours anglophone organisé du 15 au 26 octobre 2012 en Ouganda sous la coordination du Centre for Heritage Development in Africa – CHDA.

Objectifs

  • Développer des capacités de conduire le processus d’inscription au profit des Etats parties à la Convention du patrimoine mondial.
  • Consolider le réseau de professionnels capables de mettre en œuvre le processus d’inscription.
  • Développer un plan d’action pour la mise en œuvre du processus d’inscription.
  • Mettre en place un dispositif d’accompagnement des participants dans la mise en œuvre du processus d’inscription.

Programme

Le programme de formation va se dérouler en trois phases :

  1. La première phase du programme de formation aura lieu sous la forme d’un atelier introductif en Côte d'Ivoire du 01 au 12 avril 2013.
  2. La deuxième phase sera consacrée aux travaux de terrain et d’élaboration des dossiers d’inscription. Elle se développera, au besoin, avec l’assistance d’un expert expérimenté en préparation de propositions d’inscription. Cette phase se déroulera pendant 04 mois.
  3. La troisième phase se déroulera sous forme d’atelier du suivi et sera consacrée à l’évaluation et à la finalisation des dossiers en vue de les soumettre au Centre du patrimoine mondial. Elle se déroulera en août 2013 en Côte d’Ivoire.

Langue de travail

La langue de travail du programme de formation est le Français.

Participants

16 à 18 participants, à raison de 2 participants par Etat partie d’Afrique ayant effectivement entamé collégialement un travail de préparation d’une proposition d’inscription, seront sélectionnés pour prendre part au programme de formation.

Les binômes comportant au moins une femme et remplissant les critères de sélection sont vivement encouragés.

Dossier de candidature

La sélection sera basée sur les éléments suivants :

  • Une lettre de recommandation du Directeur du patrimoine ou de l’autorité de tutelle du pays de provenance du candidat. La lettre indiquera le dispositif mis en place pour faciliter la mise en œuvre du processus et notamment permettre aux professionnels de se concentrer sur leur dossier de nomination
  • Une présentation de l’état d’avancement du dossier de nomination annexé de tous les documents justificatifs (plan de gestion, identification des critères, déclaration de la valeur universelle exceptionnelle etc.);
  • Le document dument rempli concernant l’analyse succincte des lacunes du bien proposé.

Date limite

Le dossier de candidature complet (y compris les pièces justificatives) doit parvenir à l’Ecole du Patrimoine Africain (EPA) au plus tard le jeudi 10 janvier 2013 par courrier postal à l’adresse suivante :

Atelier « Préparation des propositions d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial»

Ecole du Patrimoine Africain (EPA), 01 B.P. 2205 Porto Novo, Bénin

Tel. +229 20 214838 Fax: +229 20 212109

Ou par courrier électronique aux adresses suivantes :

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. avec copie à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Merci d’envoyer obligatoirement les dossiers électroniques simultanément aux adresses e-mails ci-dessus.

 

Logo MAE Norvège
Logo MCF-CI
Vous êtes ici : Home Accueil Equipe Activités Territoires Préparation des propositions d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial