Accueil Pôles d'activités Activités Territoires Inventaire et tourisme culturel sur la route de l’esclave

Inventaire et tourisme culturel sur la route de l’esclave


kaga2
            Kaga Poungoubou

Dans le cadre du projet interculturel " La route de l’esclave ", l’EPA a reçu mission de mettre en œuvre le programme conjoint UNESCO-OMT " Tourisme culturel sur la route de l’esclave ", dans 12 pays africains dont 11 francophones : Bénin, Togo, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Mali, Cameroun, Congo, Guinée Equatoriale, Gabon, Tchad, République centrafricaine, et 1 anglophone : Ghana.

Lancé à Accra en 1995, le programme " Tourisme Culturel sur la route de l’esclave " a pour objectif ultime de " lier de manière intime, l’exigence éthique de la présentation de la mémoire de la traite négrière que les historiens considèrent maintenant comme " la plus grande tragédie de l’histoire humaine par son ampleur et sa durée " avec les nécessités actuelles d’un développement économique et social ". Il constitue donc le principal volet économique du projet " La route de l’esclave ".

Période : 2001-2004

Objectifs

  • inventaire des sites et lieux de mémoire liés à la traite négrière et l’étude des conditions de leur réhabilitation et de leur valorisation, à des fins de tourisme culturel dans le cadre de politiques nationales, sous-régionales ou régionales relatives au projet
  • état actuel des acteurs du tourisme culturel, accompagné de propositions pour un plan global de formation de compétences professionnelles dans le domaine.
elmina2
        Fort de El Mina, Ghana

Résultats

  • Au total, 118 sites ont été inventoriés
  • Etat des lieux de la formation de guides du tourisme culturel dans les pays concernés par l’étude
  • Maquette du guide Sur la Route de l’Esclave en Afrique occidentale et centrale – Guide de tourisme culturel.
Vous êtes ici : Home Pôles d'activités Activités Territoires Inventaire et tourisme culturel sur la route de l’esclave