Accueil Pôles d'activités Collections Activités Formations Discours d'ouverture de la formation

Discours d'ouverture de la formation

 
  • De Mme Anne Avaro, Coordinatrice des Projets spéciaux à l'EPA

    Monsieur le Représentant du Ministère des Arts et de la Culture,
    Monsieur le Directeur du Patrimoine Culturel,
    Madame la Directrice de la Bibliothèque Nationale,
    Chers Collègues,

    Permettez-moi d'abord de vous présenter au nom de M. Nicholas Stanley-Price, Directeur de l'ICCROM et de M. Alain Godonou, Directeur de l'Ecole du Patrimoine Africain, leurs meilleurs vœux du Millénaire et de Bonne et Heureuse Année 2001.

    Le programme de formation qui débute aujourd'hui est le résultat de la coopération entre le Musée National du Burkina Faso et le Köninklijk Institut voor Troppen des Pays-Bas.
    C'est sur le conseil du Musée national que le KIT s'est adressé à l'EPA pour profiler et exécuter cette formation.

     

    burkina7 M. Ouattara, M. Sanou, Représentant du
    Ministre de la culture, et Mme Avaro

    Notre programme va durer deux semaines. Au cours de la première semaine, l'enseignement sera assuré par mon collègue Ziva Domingos de l'Angola, qui normalement partage son temps entre le Bureau régional de l'UNESCO à Luanda et le Musée national de l'Angola, et moi-même, Anne Avaro, du Gabon, chargée des programmes spéciaux à l'EPA.

    Cette première semaine donc sera consacrée à la question de la maîtrise de la documentation manuelle des collections. Le but ultime de cette partie de la formation est de faciliter la gestion des collections à l'intérieur du Musée national du Burkina Faso et des autres musées ; mais aussi de faciliter les échanges entre les musées d'une part, leurs autorités de tutelle et surtout leurs publics d'autre part.

    Quant à la deuxième semaine, dirigée par M. Alain Godonou, Directeur de l'EPA, qui nous rejoindra à la fin de la semaine, elle sera consacrée à la gestion stratégique des ressources.

    Il s'agira essentiellement d'accompagner les cadres des musées du Burkina Faso dans leurs démarches d'explicitation du projet culturel du Musée national. Il devrait en sortir des outils de travail pour permettre au Musée National de mieux se mobiliser à l'intérieur et de convaincre davantage ses partenaires extérieurs.

    Tels sont, Monsieur le Représentant du Ministre de la Culture et des Arts, Monsieur le Directeur du Patrimoine Culturel, Madame la Directrice de la Bibliothèque Nationale, chers collègues, les enjeux de nos deux semaines de formation.

    Chers collègues, il ne nous reste qu'à nous mettre au travail.

    Je vous remercie.

     

     

  • De M. Balamine Ouattara, Directeur du Musée National du Burkina Faso

    Monsieur le Représentant du Ministre des Arts et de la Culture
    Monsieur le Représentant de l'Ambassade du Royaume des Pays-Bas
    Madame et Monsieur les Représentants de l'EPA
    Mesdames et Messieurs les Directeurs Centraux du Ministère des Arts et de la Culture (DPC-BN)
    Mesdames et Messieurs les participants à la formation

    Je voudrais avant toute chose, saisir l'opportunité qui nous est offerte pour présenter à chacun d'entre vous, au nom du Musée National et en mon nom propre, nos vœux les meilleurs pour cette année nouvelle. Q'uelle soit porteuse de santé, de bonheur et de paix. Enfin qu'elle confirme ici et ailleurs la place prépondérante que doit avoir la culture dans nos schémas de développement.

    La présente cérémonie qui nous réunit ce jour s'inscrit dans la logique de la mise en œuvre d'un partenariat dynamique existant déjà depuis début 2 000 entre l'Institut Royal des Tropiques (KIT) et le Musée National.

    Le KIT qui s'est engagé à soutenir le Musée National dans différents domaines d'activités Muséales. A cette fin, il s'est déjà manifesté, courant 2000, par l'octroi à notre profit d'importants matériels informatiques avec à l'appui une formation assurée par ses techniciens et portant sur la protection des collections par l'image et ce, dans le cadre d'un projet intitulé : " Object ID ".

    La présente formation conduite encore financièrement par le KIT, est l'illustration de la santé parfaite de ce partenariat et nous voudrions au nom du Ministre des Arts et de la Culture, représenté par son Conseiller Technique, Monsieur Salaka SANOU.

    Je déclare ouverte la formation sur la gestion des ressources stratégiques.

    Je vous remercie.

Vous êtes ici : Home Pôles d'activités Collections Activités Formations Discours d'ouverture de la formation