Accueil Pôles d'activités Collections Activités Musées et PCI Atelier de formation du personnel technique de l'EPA

Atelier de formation du personnel technique de l'EPA


Logo UNESCO PCI

Renforcement des capacités institutionnelles pour la mise en œuvre de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.
Atelier de formation du personnel technique de l'EPA

Logo EPA

Lire la Note de l'atelier (PDF, 81 ko)

Lieu : EPA, Porto-Novo, Bénin

Date : 11-17 avril 2012

Contexte :
Atelier Convention 2003La Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (2003), qu’on appelle aussi la Convention du patrimoine immatériel, vise à la sauvegarde du patrimoine immatériel (PCI) des communautés, groupes et individus partout dans le monde. A ce jour, elle a été ratifiée par 142 États. Néanmoins, bon nombre des Etats parties à la Convention ou des États qui ne l’ont pas encore ratifiée n'ont pas encore pleinement assimilé les différents concepts et mécanismes établis en vertu de la Convention. De plus, ils manquent souvent de ressources humaines ou des savoir-faire techniques nécessaires pour appliquer efficacement la Convention.

A la lumière de cette situation, le renforcement des capacités en vue de la mise en œuvre de la Convention du patrimoine immatériel figure très haut parmi les priorités de l'UNESCO. À cet effet, l'UNESCO a mis en place une stratégie globale de renforcement des capacités, coordonnée et suivie par la Section du patrimoine culturel immatériel, en étroite coopération avec les bureaux hors Siège de l’UNESCO concernés et les États membres.

Quatre thèmes initiaux ont été identifiés : (i) la ratification, (ii) la mise en œuvre de la Convention au niveau national, (iii) l’élaboration d’inventaires avec la participation des communautés et (iv) la préparation des candidatures pour les Listes du patrimoine culturel immatériel. Des supports de formation destinés aux facilitateurs et aux bénéficiaires ont été élaborés et un réseau de 65 experts a été formé à l’utilisation de ces ressources pédagogiques. Ces experts conduisent désormais des activités de renforcement des capacités dans le monde entier.

En tant que région prioritaire de l’UNESCO, un effort particulier est fourni en direction de l’Afrique en matière de renforcement des capacités pour la sauvegarde du PCI. Les institutions africaines de formation de gestionnaires du patrimoine culturel sont mobilisées afin qu’elles contribuent aux efforts en cours.

Travaux pratiquesJustification :
En tant qu’institution à vocation régionale, l’EPA est aujourd’hui au cœur d’un vaste réseau actif de plus de 1000 professionnels du patrimoine et collabore avec divers partenaires techniques dans des domaines variés comme la formation professionnelle, l’éducation et la sensibilisation au patrimoine, la promotion de projets de développement socio-économiques qui intègrent la sauvegarde et la valorisation du patrimoine culturel.

L’atelier de formation des cadres techniques de l’EPA permettra à l’EPA de se familiariser avec le curriculum développé par l’UNESCO et d’être en mesure de mettre en œuvre efficacement des projets de formation qui intègrent pleinement la sauvegarde et la promotion du patrimoine culturel immatériel pour le développement durable.

Objectifs :
Objectif global

L’atelier aura pour objectif global de permettre à l’EPA d’intégrer progressivement le curriculum développé par l’UNESCO dans le domaine de la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel dans ses activités de formation.

Objectifs spécifiques
- Renforcer les capacités des cadres professionnels de l’EPA afin de les intégrer dans le réseau mondial de facilitateurs agréés par l’UNESCO afin de mieux les outiller à former à leur tour d’autres acteurs nationaux et régionaux dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel pour le développement durable
- Renforcer la capacité de l’EPA à construire un réseau de professionnels africains sensibles à l’approche de gestion du patrimoine mise en avant par la Convention du patrimoine immatériel.

Participants et facilitateurs :
L’atelier regroupera une vingtaine de participants : douze cadres techniques de l’EPA, deux personnes de l’UNESCO venant des bureaux d’Afrique francophone, deux personnes du Siège de l’UNESCO.

L’atelier sera facilité par : Baba Keita, Directeur de l‘EPA, Cécile Duvelle, Chef de la Section du patrimoine culturel immatériel et Susanne Schnuttgen, Chef de l’Unité pour le renforcement des capacités et des politiques du patrimoine

Résultats attendus :
- une meilleure compréhension de la Convention et de ses Directives opérationnelles (DO), des engagements pris par les États lors de la ratification de la Convention ainsi que des modalités pour sa mise en œuvre, l’accent étant mis sur la sauvegarde du PCI comme le préconise la Convention.
- une connaissance approfondie des supports pédagogiques destinés aux facilitateurs et aux participants.

Coordination :
Susanne Schnuttgen, Chef de l’Unité pour le renforcement des capacités et des politiques du patrimoine, UNESCO

Financement : Fonds International pour la sauvegarde du Patrimoine Culturel Immatériel

Contact à l'EPA : Marie-Thérèse Agueh, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (responsable de l'organisation logistique)

Vous êtes ici : Home Pôles d'activités Collections Activités Musées et PCI Atelier de formation du personnel technique de l'EPA