L’Ecole du Patrimoine Africain-EPA et le Fonds pour le Patrimoine Mondial en Afrique – FPMA ont organisé le mercredi 26 août 2020, un atelier en ligne pour valider le rapport de l’étude thématique sur les lacunes en amont des biens africains sur la Liste du patrimoine mondial.

C’est une étude qui a été réalisée de juin 2020 à août 2020 dans le cadre du programme de soutien à l’élaboration des propositions d’inscription sur la Lpm mis en œuvre par l’Epa en partenariat avec le FPMA,  le Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO, les organes constitutifs de la Convention du patrimoine mondial (ICOMOS, ICCROM, UICN) le Centre pour le Développement du Patrimoine en Afrique (CHDA) et les Etats parties africains.

Elle vise à i)identifier les lacunes thématiques et régionales de la Liste du patrimoine mondial en Afrique et u) proposer une liste de projets de candidature prioritaires qui pourraient être soutenus dans les programmes d’appui en amont à mettre en œuvre au cours des six prochaines années  (2021-2026) en Afrique.