Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Améliorer l’état de conservation du site du patrimoine mondial de Koutammakou, le pays des Batammariba (Togo) », l’Ecole du Patrimoine Africain-EPA  en partenariat avec la Direction du Patrimoine Culturel (DPC) du Togo et CRAterre, le Ministère de la Culture, du Tourisme et des Loisirs du Togo, le Centre du patrimoine mondial (Cpm), le Bureau Régional de l’UNESCO à Abuja et sur financement du Gouvernement Norvégien, organise du 21 au 25 septembre 2020, l’Atelier d’inventaire et cartographie des Sikien et des attributs contribuant à la Valeur Universelle Exceptionnelle (VUE).

Le présent projet qui sera mis en œuvre entre septembre 2020 et juillet 2021, a été initié suite à l’effondrement de plusieurs Sikien (habitations en terre crue) survenu au Koutammakou pendant la saison des pluies de 2018. Une situation qui a conduit l’UNESCO a organisé une mission d’urgence sur le site pour évaluer l’étendue des dégâts occasionnés et proposer un plan d’intervention. En sa décision 43 COM 7B.112, faisant état des principaux problèmes liés à la conservation et à la gestion du site, l’UNESCO encourage  l’Etat du Togo à procéder entre autres à l’inventaire des Sikien et des attributs de la VUE du bien, à la définition de ses limites et à l’actualisation  et la validation de son plan de gestion.

Cet atelier de formation aux techniques d’inventaire et cartographie à l’attention de vingt-trois représentants des communautés et des parties prenantes à la gestion et conservation du site du Koutammakou, a connu à son ouverture la participation des têtes couronnées, des chefs religieux, du Premier Adjoint au Maire de Nadoba représentant le Maire, du Directeur Régional de la Culture de Kara, et de la Directrice du Patrimoine Culturel du représentant M. le Ministre de la culture, du tourisme et des loisirs du Togo. Il permettra, in fine, de doter, le Service de conservation du Koutammakou d’une base de données des Sikien et des attributs contribuant à la VUE du bien de même que des éléments de cartographie à l’issue de l’opération d’inventaire prévue pour les trois premières semaines du mois d’octobre 2020.